Author Topic: Un Livre, des Livres...  (Read 42352 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

Offline Nao/Gilles

  • Admin
  • *
  • Posts: 10406
  • Gender: Male
    • View Profile
    • Cynacittà @ noisen
Un Livre, des Livres...
Suite du topic généraliste sur la littérature :
http://cynarhum.com/index.php?topic=3950.450

Lu aujourd'hui (d'une traite ou presque) : Cristal qui songe, de Theodore Sturgeon.

Déjà ça commence bien, le bouquin date de 1950 et on a la définition du mot "geek" de l'époque... :mdr:
Quote
"What's a geek?" asked Horty.
"He wants to know what's a geek."
"Nothing very nice," said Zena. "It's a man who eats all sorts of nasty things, and bites the heads off live chickens and rabbits."
La traduction est passable (une référence au livre 1984 est traduite par "les livres de Wells"... Je ne sais même pas de qui le traducteur voulait parler. 1984 est écrit par George Orwell, et le fameux écrivain de SF c'est Herbert George Welles, avec un E en plus...), mais c'est quand même un vrai plaisir de lecture.

En gros, c'est un livre dans l'univers du cirque, avec un côté fantastique, et le fantastique prend une explication scientifique à la fin, donc SF. C'est l'histoire d'un gamin qui se fait virer de l'école puis de chez ses parents adoptifs parce qu'il aime bien manger des fourmis... Un détail insignifiant qui n'est abordé de nouveau qu'à la fin (où il prend son importance). L'écriture est très en douceur, les personnages sont attachants, c'est tout un univers à découvrir. Les secrets sont assez prévisibles (il y a beaucoup d'indices), mais ce n'est pas ça qui compte. Comment dire... Je ne sais pas.

Je me contenterai de dire que c'est un de mes plus grands plaisirs de lecture de cette année, voilà ! Il est bien dommage que Sturgeon n'ait pas eu beaucoup de prix de son vivant.

Pour l'anecdote, je suis tombé sur ce site qui reprend un "top" des lecteurs d'un fanzine français de SF publié en 1989. Il faut croire que je corresponds bien à ces goûts, parce que c'est la première fois que je vois aussi haut (ou même, dans un top tout court) certains de ces bouquins que j'adore...

http://pagesperso-orange.fr/listes.sf/top100.htm
Quote
1 J. R. R. TOLKIEN, Le seigneur des Anneaux
2 Philip K. DICK, Ubik
3 Clifford Donald SIMAK, Demain les chiens
4 Frank HERBERT, Dune (série)
5 Fritz LEIBER, Épées (Le Cycle des) (série)
6 Michael MOORCOCK, Elric (série)
7 Philip Jose FARMER, Le fleuve de l'Eternité (série)
8 Isaac ASIMOV, Fondation (série)
9 Theodore STURGEON, Cristal qui songe
10 Fredric BROWN, L'univers en folie
Quelques commentaires là-dessus...

J'aime bien les nouvelles d'Asimov mais j'ai jamais accroché au premier Fondation. Tolkien c'est bon j'ai vu les films ça me suffit... Simak, je préfère son livre "Au carrefour des étoiles", moins mélancolique, mais Demain les chiens reste un très beau livre aussi. Le monde du fleuve j'en ai parlé sur mon blog. L'univers en folie c'est mon livre préféré de Brown, et c'est resté mon bouquin préféré toute ma jeunesse jusqu'à ce que je lise Gloriana de Moorcock (dont l'Elric est cité ici). Quoique depuis la place a été volée par La horde du Contrevent, forcément... Enfin bref, ça reste un de mes bouquins favoris.
Dick, j'adore les films tirés de son oeuvre, mais je n'ai jamais accroché à un seul de ses livres. Je me tate depuis longtemps pour essayer le Maître du haut château, son seul prix Hugo... Je regarderai aussi pour Ubik.

Voilà voilà !
« Everyone knows rock attained perfection in 1974. It's a scientific fact. »

Offline Nao Asakura

  • Cynois
  • ***
  • Posts: 426
  • Gender: Female
  • ..... {*}
    • View Profile
    • Peternalitch.free.fr
Déjà ça commence bien, le bouquin date de 1950 et on a la définition du mot "geek" de l'époque... :mdr:
Quote
"What's a geek?" asked Horty.
"He wants to know what's a geek."
"Nothing very nice," said Zena. "It's a man who eats all sorts of nasty things, and bites the heads off live chickens and rabbits."
Mais c'est donc de lààà que ça vient !  :ouhla: (Oui, j'ai parlé avec un gars qui m'a sorti une histoire de geeks qui s'adonnaient à des actes de barbarie sur animaux, sur le coup j'ai pris peur, j'ai pas demandé s'il citait un truc ou quoi...)
Quote
Tolkien c'est bon j'ai vu les films ça me suffit...
Hérétique ! Les films sont à la cheville des romans. En VO c'est vraiment superbe, cette trilogie poético-fantastique.
Quote
Simak, je préfère son livre "Au carrefour des étoiles", moins mélancolique, mais Demain les chiens reste un très beau livre aussi.
Tout à fait d'accord :)
Quote
L'univers en folie c'est mon livre préféré de Brown
Ça c'est sur ma liste à lire.
Quote
Dick, j'adore les films tirés de son oeuvre, mais je n'ai jamais accroché à un seul de ses livres. Je me tate depuis longtemps pour essayer le Maître du haut château, son seul prix Hugo... Je regarderai aussi pour Ubik.
Ce sont pas vraiment les meilleurs romans/nouvelles qui ont été adaptés... Mais c'est vrai que ses livres ne pas vraiment faciles d'accès. Enfin j'ai quand même un gros faible pour la trilogie divine, ça reste de très bons écrits.
Ah oui, et je voulais donc dire que le Maitre du Haut Château j'ai jamais dépassé les vingt premières pages. Faut dire que j'ai toujours eu du mal avec les uchronies, et que j'aime pas tellement tout ce qui traite de la période WWII (cf. Inglorious Basterds, j'ai renoncé ça faire une review pour dire que j'ai pas aimé tellement j'ai pas aimé....). C'est trop construit, et paradoxalement trop réaliste, par rapport à d'autres de ses romans que je préfère.

Offline Nao/Gilles

  • Admin
  • *
  • Posts: 10406
  • Gender: Male
    • View Profile
    • Cynacittà @ noisen
Mais c'est donc de lààà que ça vient !  :ouhla: (Oui, j'ai parlé avec un gars qui m'a sorti une histoire de geeks qui s'adonnaient à des actes de barbarie sur animaux, sur le coup j'ai pris peur, j'ai pas demandé s'il citait un truc ou quoi...)
Ca vient pas de ce bouquin en particulier... Sur Wikipedia US, je cite :
Formerly, the term referred to a carnival performer often billed as a wild man whose act usually includes biting the head off a live chicken, bat, snake or bugs.
C'est juste que j'étais jamais allé sur la page Geek de Wikipedia US, et c'est pas mentionné sur la FR, ils disent juste que ça veut dire "idiot du village" en allemand.
Quote
Quote
Tolkien c'est bon j'ai vu les films ça me suffit...
Hérétique ! Les films sont à la cheville des romans. En VO c'est vraiment superbe, cette trilogie poético-fantastique.
Non mais je sais, tout le monde autour de moi adore les bouquins et les films c'est caca blablabla, mais bon... Ca me suffit, quoi. Je raffole pas de la fantasy à la base. Alors quand je connais déjà l'histoire, en plus...
Quote
Quote
L'univers en folie c'est mon livre préféré de Brown
Ça c'est sur ma liste à lire.
Bonne idée ;)
Quote
Ce sont pas vraiment les meilleurs romans/nouvelles qui ont été adaptés... Mais c'est vrai que ses livres ne pas vraiment faciles d'accès. Enfin j'ai quand même un gros faible pour la trilogie divine, ça reste de très bons écrits.
C'est quoi donc ?
Quote
Ah oui, et je voulais donc dire que le Maitre du Haut Château j'ai jamais dépassé les vingt premières pages. Faut dire que j'ai toujours eu du mal avec les uchronies, et que j'aime pas tellement tout ce qui traite de la période WWII (cf. Inglorious Basterds, j'ai renoncé ça faire une review pour dire que j'ai pas aimé tellement j'ai pas aimé....). C'est trop construit, et paradoxalement trop réaliste, par rapport à d'autres de ses romans que je préfère.
Moi j'aime bien les trucs bien construits, mais ça dépend surtout de mon "clic" avec l'auteur, quoi.
« Everyone knows rock attained perfection in 1974. It's a scientific fact. »

Offline Nao Asakura

  • Cynois
  • ***
  • Posts: 426
  • Gender: Female
  • ..... {*}
    • View Profile
    • Peternalitch.free.fr
La trilogie divine, c'est trois romans vaguement liés entre eux écrits par K. Dick dans sa période mystique (en fait il alternait entre "Dieu me parle" et "le KGB m'espionne").

Dans l'ordre ça donne SIVA (Valis), l'Invasion divine (The Divine Invasion) et la Transmigration de Timothy Archer (The Transmigration of Timothy Archer). Les deux derniers sont les meilleurs, à mon avis, même si la Transmigration a été publié de manière posthume.

Ça tourne autour des thèmes de la drogue et de la réalité alternative. De Dieu aussi. Mais la religion en prend pour son grade, et c'est bien particulier.

Et je me rends compte en lisant les pages wiki que je me rappelais plus du tout de l'histoire comme ça, faudrait que je les relise :)

Offline Nao/Gilles

  • Admin
  • *
  • Posts: 10406
  • Gender: Male
    • View Profile
    • Cynacittà @ noisen
Hmmmm le dernier bouquin me dit quelque chose.

Enfin, j'ai encore plein de livres en retard à vrai dire. :(
« Everyone knows rock attained perfection in 1974. It's a scientific fact. »

Offline Ryō

  • Modérateur
  • *
  • Posts: 3645
  • Gender: Male
  • Sociologeek
    • View Profile
    • Les affres de Ryô et Kaori
Quote
Tolkien c'est bon j'ai vu les films ça me suffit...
Hérétique ! Les films sont à la cheville des romans. En VO c'est vraiment superbe, cette trilogie poético-fantastique.
Non mais je sais, tout le monde autour de moi adore les bouquins et les films c'est caca blablabla, mais bon... Ca me suffit, quoi. Je raffole pas de la fantasy à la base. Alors quand je connais déjà l'histoire, en plus...[/quote]Sans être un ultra, je pense qu'il faut quand même avoir lu les livres. Ce que j'ai fait après les films.
C'est intéressant.
Assieds toi près d'un vieux Chêne,
Et compare le à la race humaine,
L'oxygène et l'ombre qu'il t'amène,
Méritent-ils les coups de Hache qui le saignent?


Un appendice ne sert pas forcément à rien. Chez moi, TOUS les appendices servent  :classe:

Citations: On est tous le con de quelqu'un d'autre!
Le gras, c'est la vie.
生 涯 一 書 生

Offline Nao/Gilles

  • Admin
  • *
  • Posts: 10406
  • Gender: Male
    • View Profile
    • Cynacittà @ noisen
"Intéressant", pour quelques milliers de pages... Je préfère encore relire la saga Hypérion alors ;)
Non, voilà, quoi : moi j'aime bien Lodoss et Kaze no tairiku, c'est pas pour autant que je me suis précipité sur les multiples adaptations sous prétexte qu'il y a de bonnes elfes ou des épées gigantesques ou je ne sais quoi... La fantasy j'aime bien quand ça raconte une belle histoire. LOTR ça raconte de très belles choses (dans le premier c'est le côté initiatique, dans le second je dirais les Ents, dans le dernier c'est la fin), mais c'est enrobé dans un fil conducteur bateau et des batailles à faire bailler. (Franchement, tout le monde ne s'intéresse pas aux batailles. Je préfère les voyages intérieurs.)
« Everyone knows rock attained perfection in 1974. It's a scientific fact. »

Offline Nao/Gilles

  • Admin
  • *
  • Posts: 10406
  • Gender: Male
    • View Profile
    • Cynacittà @ noisen
Les Hugo Awards de 2009 ont été attribués en août dernier et j'ai raté la liste, alors que ça faisait des mois que j'attendais de voir qui gagnerait le 'short form' entre le dernier épisode de Galactica, le Dr. Horrible de Joss Whedon et mon épisode préféré de Dr. Who (le dyptique de la bibliothèque).
Bon, pas de chance pour moi, c'est Dr. Horrible qui l'a remporté (incroyable, personne n'en a parlé ?!). Mais bon, en même temps monsieur Mof' a déjà remporté le Hugo les deux fois précédentes, donc on va pas dire que chez les Hugo ils n'aiment pas Dr. Who, c'est juste que cette année ils ont voulu varier les plaisirs. ;)

http://www.thehugoawards.org/2...09/08/2009-hugo-award-winners/

Autres prix qui m'ont plu : Wall-E pour le 'long form' (yiha !), et le meilleur roman est attribué à... Neil Gaiman, qui gagne pour la deuxième fois avec cette fois L'étrange vie de Nobody Owens, un livre pour enfants qui est le prochain sur ma 'liste à lire', dès que j'ai fini mon Kavalier & Clay (Prix Pulitzer, celui là.)
« Everyone knows rock attained perfection in 1974. It's a scientific fact. »

Offline Damien

  • Cynois
  • ***
  • Posts: 794
  • Gender: Male
  • ▃ ▅ ▆ ▇ ▆ ▇ ▅ ▃
    • View Profile
Quote
Paris, décembre 2006.

Un chef de chorale est retrouvé assassiné dans une église arménienne de Paris.

Lionel Kasdan, un policier à la retraite qui appartient à la paroisse, se lance immédiatement sur la piste du tueur, en marge de l'enquête officielle. Cédric Volokine, flic de la Brigade de Protection des Mineurs en pleine cure de désintoxication, s'intéresse également à cette affaire qui semble impliquer des enfants.
Fabuleux ! Du Grand G ! Encore une histoire de pureté de race, de manipulations génétiques et de fantômes nazis.
Quote
Et si l'histoire du monde avait une face cachée ? Si une partie des événements qui ont agité le XXe siècle était le produit d'un combat séculaire entre des forces lumineuses et obscures pour obtenir le contrôle d'un objet aux pouvoirs magiques ?

Alors qu'il termine sa thèse à Harvard, Seth Thévenot, un jeune étudiant franco-américain en histoire de l'art, reçoit un message d'un vieil ami, conseiller particulier du pape, le cardinal Di San Giovanni, lui demandant de se rendre au Vatican au plus tôt. Mais lorsque Seth débarque à Rome, il apprend que le cardinal vient d'être assassiné. Seth va découvrir progressivement qu'un lien existe entre le meurtre du cardinal et celui, tout aussi inexplicable, d'un sulfureux homme politique autrichien à l'incroyable charisme.

Son enquête le mènera au palais des Habsbourg à Vienne, qui abrite le trésor du Saint Empire romain germanique et en particulier la Sainte Lance, un objet fabuleux dont l'histoire traverse les siècles.

En quête de la vérité sur la Sainte Lance et sur lui-même, Seth Thévenot devra remonter le cours de l'histoire jusqu'à la Seconde Guerre mondiale et découvrir les penchants ésotériques de l'entourage d'Adolf Hitler.
Putain mais c'est NUL ! L'auteur est aussi paumé que son personnage, impossible de rentrer dedans, les descriptions sont plates et les dialogues sont aussi moisis qu'une fanfic d'un gamin de 12 ans ! Aux ordures après 5 chapitres...
Quote
Un prêtre qui vient de mettre au jour un codex remontant aux vikings est sauvagement assassiné.
L'archéologue Bjorn Belto est bien décidé à venger son ami et à découvrir quels secrets sont cachés dans cet étrange manuscrit. Poursuivi par un milliardaire sans scrupules, Belto fait une découverte incroyable : en l'an 1013, des vikings seraient allés jusqu'en Egypte. Ils y auraient dérobé, dans une tombe, les textes originaux du Livre de Moïse et un mystérieux Sixième Livre. Des pyramides d'Egypte aux paysages désertiques de l'Islande, des églises de Norvège aux arrière-boutiques des antiquaires de Rome, une série de codes secrets conduit l'archéologue vers un mystère plusieurs fois millénaire...
En cours et cela s'avère bien mené. Le personnage est une vraie loque mais possède de bon alliés qui lui permettent de progresser et de nous entraîner dans une belle chasse aux énigmes. Le texte est agrémenté de textes runiques et de cartes qui offrent une meilleure complicité avec le lecteur.

A venir :
Quote
Après avoir quitté précipitamment les États-Unis, John Baron, ancien inspecteur du Los Angeles Police Department, a refait sa vie en Angleterre sous le nom de Nicolas Marten. Il revient toutefois aux États-Unis lorsque son amour de jeunesse l'appelle à son chevet. La jeune femme lui apprend alors qu'elle a été empoisonnée après avoir découvert un trafic d'armes chimiques clandestin. Un groupe satanique, la secte d'Aldebaran, s'apprêterait à frapper. Cette confrérie réunissant financiers et politiques existe depuis la Renaissance ; elle s'inspire d'un addendum secret au Prince de Machiavel. Son but : dominer le monde et éradiquer l'islam.
 
Première étape : abattre le président de la République française et la chancelière allemande, dont ils désapprouvent la politique au Moyen-Orient. Pour cela, ils ordonnent au Président américain, John Harris, de souscrire à leurs demandes. Mais ce dernier refuse de coopérer. Sentant sa vie menacée, Harris s'enfuit. Avec Marten, sans pouvoir se fier à quiconque, ils vont défier la secte...
Le synopsis est assez lolant, en espérant que ce ne soit pas que de la poudre aux yeux...
Quote
« Il y a des chemins qu’on ne devrait jamais quitter. Des ruines qu’on ne devrait jamais fouiller. Et des secrets qu’on ne devrait pas convoiter. »

Dans les années 50, quatre scientifiques traversent la jungle vénézuélienne en quête d’une espèce de singes muets. Ce qu’ils vont découvrir va changer le cours de leur vie.

Amazonie, de nos jours : Nina Scott dirige une équipe de cueilleurs d’essences rares pour l’industrie américaine dans une région contrôlée par les braconniers et les trafiquants de drogue.

En s’éloignant du groupe, Nina découvre les vestiges d’un site magnifique, où les singes sont silencieux et les arbres recouvrent des charniers. Alors que la mort frappe ses compagnons, elle est miraculeusement épargnée. Des mines d’émeraudes colombiennes aux bidonvilles de Caracas, des palaces de la côte d’Azur aux confins du désert marocain, Nina va alors s’embarquer dans une aventure qui pourrait mettre en péril sa vie et bien plus encore.
J'avais adoré leur trilogie Prédation - Stigmate - Instinct, je ne vois pas pourquoi il en serait de même pour ce shot.
Quote
Imaginez une gamine de 10 ans, noire et amnésique, cherchant ceux qui l'ont laissée pour morte dans une forêt après avoir décimé sa famille. Traquée par des ennemis indentifiables, elle remonte peu à peu le fil de sa vie passée pour se rendre compte qu’elle est en réalité âgée de 53 ans, dotée de pouvoirs surnaturels et d’une sexualité aussi vitale qu'ambiguë...
Un peu de fantasy pour changer : Octavia E. Butler, californienne, auteur d’une dizaine de romans, a été récompensée par les Prix Hugo et Nebula pour La parabole du semeur. En 1995 elle a été la lauréate du très prestigieux MacArthur Grant.

D's©
Life is a theater... Theater is everywhere...

Offline Nao/Gilles

  • Admin
  • *
  • Posts: 10406
  • Gender: Male
    • View Profile
    • Cynacittà @ noisen
Moi, mon obsession du moment, c'est Beigbeder... Je sais, ça fait nul à dire comme ça, j'étais le premier à être horripilé par son style, sa superficialité... Et puis l'an dernier j'ai vu 99F (because Dujardin et Kounen), j'ai adoré, je l'ai revu la semaine dernière, j'ai encore plus aimé, du coup j'ai lu le livre et... waouh, je l'ai trouvé encore meilleur. Chais pas comment décrire, c'est la première fois que je termine un bouquin de littérature, sans la moindre trace de SF/fantasy/policier/aventure (même dans Candide il y a de l'aventure). J'ai pas de comparaison à offrir. C'est du pur domaine littéraire, écrit avec talent, et qui a de vraies choses à dire. Beaucoup de gens ont décrit le film de 99F comme le "Fight Club français". Moi j'y avais plutôt vu le Brazil français. Après le livre, je persiste et signe doublement : c'est le Brazil français, avec une grosse pointe d'Orange Mécanique.
Tout ce que je peux dire, c'est qu'après 99F, "vous ne verrez plus la pub' comme avant". (Et en plus, on parle en slogans.)
Là je suis sur la 'suite', Au Secours Pardon, qui est moins intéressante mais toujours aussi bien écrite.

Je recommande aussi "Les extraordinaires aventure de Kavalier & Clay" de Michael Chabon, prix Pulitzer il y a une dizaine d'années, pour les amateurs de comics qui veulent savoir comment tout a commencé, l'influence de la guerre sur le fait que la majorité des premiers auteurs de comics soient juifs, etc. Mais là j'avoue que j'ai lâché l'affaire après 500 pages -- c'est vraiment excellent, mais une fois leur carrière sublimée par la découverte de Citizen Kane, on sombre dans le Santa Barbara classique, et l'auteur n'est pas particulièrement doué pour ça. Mais pour les 500 premières pages, c'est du béton armé.
« Everyone knows rock attained perfection in 1974. It's a scientific fact. »

Offline Damien

  • Cynois
  • ***
  • Posts: 794
  • Gender: Male
  • ▃ ▅ ▆ ▇ ▆ ▇ ▅ ▃
    • View Profile
Les gardiens de l'Alliance : On se promène d'un continent à un autre, on perd une trace pour la chercher ailleurs... le jeu de pistes est efficace et se termine à un endroit totalement inattendu ! Les derniers chapitres mettent le paquet sur la révélation et un seul défaut surgit : l'identité du grand coupable est très vite démasquée. Mais ça ne gâche pas le plaisir d'avoir eu à le lire de boutte en boutte. Mieux que Dan Brown.

Le Complot Machiavel : comme le montre le synopsis, la ficelle est très épaisse, on y croit pas mais on ne se pogne pas une seule seconde ! Le suspense est haletant, les vérités, un premier temps données en masse, sont filtrées de plus en plus pour conserver toute la puissance énigmatique du complot. Et la fin offre un double tranchant : ou bien on aura une suite (la dernière phrase paraît inévitable) ou bien le complot en tant que tel se poursuit et avec lui les aventures en backstage d'un des principaux personnages.

Novice : Au départ, on a envie de fermer le livre, tellement ça en devient sexuellement malsain. Mais l'auteure trouve la parade pour en faire fi et montre ses talents de conteuses pour aller au-delà de cette impression et la digérer sans arrière-pensée. Ecriture limpide, histoire tout aussi claire, il n'en demeure pas moins que la destinée de la gamine est assez étonnante.

3 fois plus loin : Nina en chie, Nina veut briser psychologiquement la chaîne qui la relie à son papounet, Nina pue, Nina est larguée et nous aussi ! Passée cette promenade embourbée entre passé et présent, la chasse commence dans la sueur des bidonvilles et les jungles impénétrables de l'Amazonie tandis que le mystère des singes captive ! Très bon thriller !

A venir dans le domaine de la littérature québécoise :
Quote
Brillant recueil de quatorze nouvelles, dans lequel l'auteur démontre, une fois de plus, sa très grand maîtrise de cet art difficile. Courtes nouvelles à la chute aussi imprévisible qu'inattendue, longs récits qui questionnent avec puissance la place de l'homme dans l'univers, son rapport à la mort, à la technologie, aux pouvoirs en place et à l'autorité, chaque chapitre de ce recueil distille avec bonheur - et dans une maîtrise de la langue hors du commun - les thèmes chers à Boisvert, qui en ont fait le nouvelliste redoutable que nous connaissons.
La quatrième de couv' donne un bref passage qui m'a plu :

J'en suis là de ma rêverie lorsque je capte un mouvement du coin de l'oeil. Vite, vite, je cache le chèque. Pas qu'on me le chipe quand même. Avec tous ces voleurs qui rôdent.

Un clochard... ou quelqu'un qui le sera bientôt, selon toute vraisemblance. Un de ces crève-la-faim... pauvre comme Job, comme j'en étais un il y a quelques minutes. Et qui me tend la main. Dis donc, les nouvelles vont vite !

C'est qu'il insiste l'animal. J'ai l'air de Rockefeller, peut-être ?

Presque envie de lui hurler "Si t'en veux de l'argent, bouge ton gros cul et gagne-le ! Non mais sans blague : tu crois peut-être que ça se trouve sur les bancs publics, l'argent ?"

Comment... oh, l'enculé ! Oh, le misérable ! Un doigt d'honneur ! Et des insultes en plus ! En v'là un qui a intérêt à ne plus se trouver sur ma route, l'enfoiré !

Ca fait pas cinq minutes que je suis riche et je déteste déjà les pauvres !
Quote
Vous croyez avoir tout vu ? Des animaux parlants, ça vous dit quelque chose ? Dans ce livre, on en entend de toutes les couleurs : Renard Bleu et ses amis, le Canard Athlète, Gustave l’ours et d’autres, parmi lesquels, oui, des humains qui parlent eux aussi, bien sûr, même si certains sont… des squelettes ou des fantômes. Malheureusement, certains de ces humains ne sont pas toujours sympathiques. Renard Bleu réussira-t-il à délivrer ses parents du sort inouï que leur a jeté l’exécrable sorcière Gertrude Grondin, alias Eulalie Laloux ? Est-ce même possible qu’il y parvienne ? On penserait que cette histoire se passe dans un pays étrange et lointain. Eh non ! Renard Bleu vit dans la région de Lanaudière, là où l’on trouve quelques-uns des rares animaux parlants de l’Amérique du Nord. Et partout où passe Renard Bleu, à Québec, à Clova, à Montréal et jusqu’à Kingston aux États-Unis, il ne laisse personne indifférent. Pas plus que sa quête ne laissera indifférents les lecteurs qui le suivront dans cette aventure, à propre­ment parler, extraordinaire. Un conte ? Une histoire vraie ? Chose certaine, un pur délice ! Beauchemin, passé maître dans l’art de raconter et dont l’imagination se révèle plus débridée que jamais, offre dans ces pages un récit à la fois étonnant, amusant et émouvant.
A première vue, on dirait un livre pour enfants sauf que c'est destiné aux adultes. Le synopsis est assez frais.
Quote
Condamnés à la chaise électrique pour anthropophagie, Lou et Bernie passent les dernières heures de leurs vies comme invités vedettes en prime time, tandis que sur l'île Kinky l'heureux sélectionné d'une émission de téléréalité doit éviter de tomber sous le charme de la porno star Tana Todd pour empocher 300 000 $.
" Truc de ouf, trop top ! L'envahissement des écrans par ce nouveau type d'émissions basées sur la mise en scène de " réalités ", déclinées à l'envi, peut évoquer une odieuse dérive de la culture et de la santé mentale des populations. Face à ce nivellement par le bas, Bolduc et Gentilhomme ont décidé de répliquer par la dérision, la caricature, la drôlerie décapante.
Connus dans le domaine du fantastique, Claude Bolduc, québécois, et Serena Gentilhomme, française d'origine italienne, ont concocté un mélange explosif.
Sujet antédiluvien mais l'avis québécois sur cette question m'intéresse. Un peu d'anxiogène cathodique dans ce Grand Froid désertique.

Dans la série "nazisme, polar et surréalisme" :
Quote
Breslau, août 1945 : Dans les décombres du IIIe Reich agonisant, un physicien allemand porteur des résultats de recherches ultrasecrètes menées pour Heinrich Himmler, le tout-puissant chef de l’ordre noir SS, fuit l’avancée soviétique.

Aujourd’hui, quelque part dans l’Himalaya : Au Népal, les moines d’un monastère bouddhiste ont été décimés par un mal inconnu. Sur place, Lisa Cummings, médecin, et Painter Crowe, agent de la Sigma Force, découvrent un pur cauchemar : les moines semblent avoir sombré dans la folie, le meurtre, et le cannibalisme.

Au même moment, à Copenhague : L’exemplaire de la Bible ayant appartenu à Charles Darwin doit être mis aux enchères et déchaîne une lutte meurtrière pour sa possession. Quel secret recèlent ces pages soigneusement annotées ? Et quel lien peut-il y avoir entre Darwin et un laboratoire troglodyte en Pologne, oublié depuis 1945 ?

Soixante ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, les monstres dont rêvaient d’accoucher les maîtres du IIIe Reich sont sur le point de voir le jour…
Tout ce qui me plaît pour passer un bon moment de lecture, miam !
Quote
Au Boyard, café bien parisien, les conversations animées s'arrêtent quand le chien du patron entre avec un doigt dans sa gueule. Un vrai doigt appartenant à une femme car il a un ongle verni en rouge. Le commissaire Pauquet, qui est surnommé "In the pocket", est chargé de l'enquête. Les témoins ne manquent pas et chacun a son avis sur la question, mais beaucoup pensent que ce doigt appartient à une dame du quartier qui a (mystérieusement) disparu. Aurait-elle rejoint son fils en Amérique du Sud ? Et toutes ces histoires qui se sont passées dans le quartier et dans ce café à la Libération, ces règlements de compte, auraient-ils à voir avec ce doigt coupé ? En fouillant dans le passé des uns et des autres, le commissaire Pauquet se rend compte que chacun a quelque chose à se reprocher...
Dans la salle du bar-tabac de la rue des martyrs.... L'auteur est membre de l'Oulipo, ça sent donc la crasse des toilettes turques et le jeux de mots du commerce, re-miam !
Quote
Que diriez-vous, lecteurs, si vos personnages préférés débarquaient dans votre salon ? Fantasme ou cauchemar, en vérité ? C'est ce qui arrive à Vincent Ravalec, un beau matin, alors qu'il sort de la douche : deux hommes un peu étranges frappent à sa porte et lui tendent ce qu'ils appellent un 'hologrammisateur' : un appareil grâce auquel ses héros vont pouvoir sortir de leurs pages et 'vivre en vrai'. Mais les camés, les fêtards et les magiciens de son oeuvre prennent goût au réel et s'amusent à hanter le Grand Roman Collectif : les datchas russes de 'Guerre et Paix' se mettent au téléphone portable et font la Révolution, Mary Shelley tremble pour son Frankenstein...
Un roman littéraire original pour changer. Et quand c'est signé Ravalec, y a pas de danger à tomber sur de la poudre de perlimpinpin !

D's©
Life is a theater... Theater is everywhere...

Offline Damien

  • Cynois
  • ***
  • Posts: 794
  • Gender: Male
  • ▃ ▅ ▆ ▇ ▆ ▇ ▅ ▃
    • View Profile
Quote
1118, Jérusalem, Terre sainte. Neuf chevaliers créent un ordre militaire, les « Pauvres Chevaliers du Christ ». Le roi Baudoin II de Jérusalem leur cède pour résidence une partie de son palais, bâti sur les ruines du Temple de Salomon. Ils deviennent les « Chevaliers du Temple », puis les « Templiers ».

1307 : Jacques de Molay, le grand maître de l’ordre des Templiers, est arrêté sur ordre de Philippe le Bel et livré à l’Inquisition. Il garde le silence sur le déjà célèbre trésor des Templiers.

2006 : Cotton Malone, ex-agent du département de la Justice américaine, et son amie Stéphanie Nelle entrent en possession de documents troublants relatifs à la nature du trésor des Templiers. Commence alors une quête à la fois historique, érudite et périlleuse, qui les mènera à Rennes-le-Château, c½ur du mystère.
Narration fluide, mélange de fictions et de réalités savamment dosées, intrigue palpitante. L'auteur donne à la fin pas mal d'indications historiques pour séparer les faits de son roman. J'attaquerai avec joie ses autres livres (Le Troisième Secret, L'Enigme d'Alexandrie, Le Conspiration du Temple et son tout dernier, Prophétie Charlemagne) !

Mais avant, un petit ouvrage qui donna naissance à la littérature gothique :D's©
Life is a theater... Theater is everywhere...

Offline phoenix-s

  • Cynois
  • ***
  • Posts: 289
  • Gender: Female
  • Conventions pour le stage à Dresde validées, que du bonheur !
    • View Profile
Ah, L'héritage des templiers... C'est un livre que j'aimerais beaucoup lire (quand j'aurais le temps). Encore trop de livres à lire.
En attendant, y a un autre livre sur les templiers qui est pas mal c'est Le dernier templier de Raymond Khoury. D'ailleurs, en parlant de Raymond Khoury j'ai bien aimé son avant-dernier roman Eternalis
Quote
Bagdad, 2003. L'armée américaine fait une découverte macabre : un laboratoire souterrain dans lequel sont entassés les cadavres de dizaines d'individus ayant visiblement servi de cobayes pour de terribles expériences. L'auteur de ces supplices, surnommé le « Hakim » ? le docteur, en arabe ?, parvient à s'enfuir. Seul indice: sur le mur d'une des cellules de torture a été tracé un ouroboros, le serpent qui se mord la queue, symbole d'éternité.

Beyrouth, 2006. Mia, généticienne en mission au Liban, assiste en pleine rue à l'enlèvement de sa mère, Evelyn. Cette dernière, archéologue passionnée, négociait l'achat d'un livre rare, un codex orné d'un ouroboros, qu'elle tenait absolument à se procurer. Prête à tout pour retrouver sa mère, Mia fait équipe avec Jim Corben, un agent de la CIA qui établit un lien entre le codex et les crimes perpétrés en Irak trois ans auparavant.

Pour sauver Evelyn, Jim et Mia se lancent dans une véritable course contre la montre à travers tout le Moyen-Orient. De Beyrouth à Bagdad en passant par la Turquie, ils tentent de comprendre ce que recèle ce codex, que des alchimistes se transmettent depuis des siècles au péril de leur vie. Cartésienne, Mia refuse d'accorder du crédit aux pistes ésotériques. Mais de surprenantes révélations l'attendent, certaines intimement liées au mystère de ses propres origines...
si dicere possum quare taceo?

"le passé est irréversible, il faut donc aller de l'avant"

Offline Damien

  • Cynois
  • ***
  • Posts: 794
  • Gender: Male
  • ▃ ▅ ▆ ▇ ▆ ▇ ▅ ▃
    • View Profile
En attendant, y a un autre livre sur les templiers qui est pas mal c'est Le dernier templier de Raymond Khoury.
Avec le recul, il est très moyen par rapport à celui de Berry. Il ne m'a pas laissé de fortes impressions après-coup... je tenterai ceci dit son nouvel ouvrage.

Dans la catégorie thriller historico-ésotérique, l'auteur du moment est James Rollin (cf. plus haut) et il a sorti un nouveau bouquin :
Quote
Le point commun entre les voyages de Marco Polo et une organisation terroriste de nos jours ? Un virus dévastateur, l'arme biologique suprême…

Venise, 1325
De son voyage en Chine qui dura plus de vingt ans, Marco Polo donna un fabuleux récit. Pourtant, des quatorze navires et des six cents compagnons mis à sa disposition par le grand Khan, seule une poignée d'hommes a survécu. Que sont-ils devenus ? Jusqu'à la fin de ses jours, Marco Polo garda le silence sur ce mystère.

Île Christmas, océan Indien, de nos jours
Sur cette île perdue, une pandémie inconnue fait rage. Le paquebot à bord duquel enquêtent deux agents de Sigma Force venus des États Unis, est pris d'assaut par des pirates qui y installent un étrange laboratoire de recherche et d'épidémiologie. Une organisation occulte semble s'intéresser à la redoutable souche d'un virus baptisé Judas. Sept cents ans après Marco Polo, les terreurs ancestrales des civilisations perdues se réveillent sous la forme d'une impitoyable menace bactériologique. Le compte à rebours est lancé pour éviter à l'humanité le pire des fléaux...
Yes ! Le retour de la Sigma !

Quelqu'un a lu le dernier Dan Brown ? Impossible à réserver (trop de monde sur la liste d'attente) à la bibliothèque...

D's©
Life is a theater... Theater is everywhere...

Offline Lionel

  • Cynois
  • ***
  • Posts: 2921
  • Gender: Male
    • View Profile
    • Cellio
En attendant, y a un autre livre sur les templiers qui est pas mal c'est Le dernier templier de Raymond Khoury.
Avec le recul, il est très moyen par rapport à celui de Berry. Il ne m'a pas laissé de fortes impressions après-coup... je tenterai ceci dit son nouvel ouvrage.
Ouais comme Damien, je le trouve moyen. J'avais vraiment accroché au début mais dans mes souvenirs la fin laisse à désirer.

En ce moment, je suis en train de finir trilogie "Les voies de l'ombre" de Jérôme Camut et Nathalie Hug, je trouve ces 3 romans vraiment bien, je le conseille.