noisen

Nao => Cynarhum² => NoiseRoom => Cinétélébouquins => Topic started by: Nao/Gilles on 27 August 2009 à 13h29

Title: [Cinéma] On se repasse le film
Post by: Nao/Gilles on 27 August 2009 à 13h29
Il y a un topic sur les dernières sorties ciné, autant faire aussi un topic sur les films qu'on découvre avec du retard... ;)

Alors aujourd'hui j'ai pris mon courage à deux mains et j'ai regardé Primer. Sorti en 2004, c'est un film indépendant d'1h18 sur les paradoxes temporels. Budget 7000$, on se croirait dans un "Pi" ou dans un "Following". De bonnes références, cela dit... Récemment j'ai vu le film "L'effet Papillon" qu'on m'avait recommandé il y a longtemps, avec aussi des paradoxes temporels (j'en suis très friand depuis les BTTF), et j'avais été extrêmement déçu par le film (sans doute à cause de l'acteur principal que je n'ai jamais beaucoup aimé et qui ne m'a pas particulièrement surpris -- je sais qu'il a produit le film et c'est très bien, mais je considère que le résultat final est raté. Moins que la director's cut mais je m'égare.)

Donc, Primer, c'est un film qui a pour réputation d'être extrêmement hermétique et de nécessiter plusieurs visionnages... J'étais avec ma télécommande et au bout de 40mn j'ai commencé à faire des allers-retours pour essayer de "piger" le truc. Les 20 premières minutes sont chiantes (et un peu inutiles !), mais par la suite ça devient vraiment passionnant... Le seul souci, c'est que même après avoir fait des allers-retours temporels sur le film pour comprendre les allers-retours temporels du film, je n'étais pas beaucoup plus avancé...

Finalement, je suis tombé via l'imdb sur une frise temporelle qui explique une des théories de déroulement du temps dans le film. Et là j'étais mort de rire, il fallait absolument que je vous montre ça ! Même si vous ne voyez pas / n'avez pas vu le film, cette timeline ne vous spoilera rien, c'est tellement tarabiscoté que c'est surtout la complexité du bousin qui vaut le déplacement... :mdr:

http://www.freeweb.hu/neuwanstein/primer_timeline.jpg

Bon allez, je vous laisse, j'en suis à la timeline #2, il faut que je décrypte tout ça pour enfin pouvoir comprendre les 20 dernières minutes ;)
Title: Re: [Cinéma] On se repasse le film
Post by: Lionel on 27 August 2009 à 15h25
C'est dingue, les grands esprits se rencontrent :^^;:.

Je voulais justement créer le même topic.

Par contre, je ne connais pas le film dont tu parles, donc je ne peux rien dire :rougit:.
Title: Re: [Cinéma] On se repasse le film
Post by: Kryshna on 27 August 2009 à 23h37
Pourtant l'effet papillon 1 était relativement bien je trouve comme film  :mouais: (par contre evitez le 2 par tous les moyens c'est vraiment une merde)
Title: Re: [Cinéma] On se repasse le film
Post by: Kodeni on 28 August 2009 à 9h27
(par contre evitez le 2 par tous les moyens c'est vraiment une merde)
Je ne l'ai pas regardé jusqu'au bout.
Il était d'un chiant monstre et sans aucun intérêt.
Title: Re: [Cinéma] On se repasse le film
Post by: Nao/Gilles on 28 August 2009 à 11h46
Mythos... J'ai enfin regardé Man From Earth ! :mdr:
Comme hier -- je voulais rattraper mon retard en regardant ces deux films que Milady ne voulait jamais voir... :^^;:
Me reste plus qu'Abattoir 5 à regarder, maintenant, mais ça sera pas pour tout de suite.
En voyant le film, j'étais persuadé qu'il était tiré d'une pièce de théâtre (because unité de temps, de lieu et d'action).
En fait non, comme tu l'as signalé, il est écrit par Jerome Bixby, qui a notamment écrit la nouvelle "It's a good life" qui a été adaptée en épisode de la Quatrième Dimension (épisode que j'ai vu quand j'étais jeune). Pour l'anecdote, cette nouvelle se retrouve sur l'anthologie de la shortlist des 20 meilleures nouvelles de SF écrites entre 1929 et 1963 telles qu'élues par l'association des auteurs de SF[1].
Bref...
Le message d'origine est ici (http://cynarhum.com/?topic=4717.msg288099#msg288099) (31/12/2008).
Quote from Mythos
"The Man From Earth"

Est un film indépendant américain à petit (rikiki) budget, sortit en 2007, basé sur une histoire écrite par Jerome Bixby dans les années soixante. (scénaristes sur d'excellents épisodes de Star Trek et de Twilight Zone (1960)).
Petit budget c'est vrai, mais y'avait pas besoin de plus, tout étant dans le texte...
Quote
"Pour ma part, j’ai eu l’impression de voir porter de façon fidèle un livre. Vous avez vu des films comme “La machine à explorer le temps“, et bien dans le livre, il s’agit juste d’un savant racontant son histoire. Ici c’est pareil, le concept est le même, des gens qui parlent. La force du récit vient de sa cohérence. Insinuez une dose de fantastique dans un doute scientifique et on corrobore l’histoire. Réalité ou fiction, la question reste durant tout le film (ou presque)."
Tout à fait.
Quote
Je sais que ça ne va pas en motiver beaucoup de ne pas avoir de synopsis, mais le plaisir du film reposant en grande partie sur la découverte de l'intrigue, je conseil vivement à ceux qui seraient curieux de le voir de ne lire que les critiques !
Que dire de plus...
Il y a quelques acteurs connus des amateurs de télévision : le gros moustachu du premier épisode d'Ally McBeal (dans ce qui est probablement le rôle de sa carrière[2]), la mère de Ross et Monica dans Friends (dans le rôle d'une petite vieille qui est déstabilisée par l'histoire du héros), ou encore un scientifique de la saison 5 d'Angel (celui qui chante devant Lorne pour se faire sonder l'âme dans un moment de paranoia), qui joue ici le comique de service. Enfin, j'ai aussi reconnu le black, qui jouait dans Star Trek Deep Space 9 le rôle de la version adulte du fils Sisko dans l'épisode "The Visitor", un des plus beaux et des plus bouleversants de la série. (Je suis allé vérifier parce que j'étais pas sûr, je confirme, et il a aussi joué le rôle de Candyman dans les films du même nom...)

Voilà pour le cast que j'ai pu reconnaître. Donc, des ténors de la télévision... Ca fait plaisir de ne pas voir de grosses stars de ciné, pour une fois.

Les dialogues font un peu nazes au début, et le scénario se présente avec ses gros sabots (le nom du héros, le commentaire sur son physique, la référence au tableau puis à la pierre...), on se dit qu'on nous prend vraiment pour des cons, mais l'intérêt du film n'est pas là, surtout que ces éléments sont "gros" pour mieux être réintroduits vers la fin du film.
Quote
Pour moi il s'agit là d'un des meilleurs film de 2007, et surtout je me répète, pour ceux qui veulent le voir,  ne lisez pas le synopsis   :rougit:
Je pense qu'on peut savoir de quoi ça parle, autour de quoi le sujet du film tourne... Mais je ne le dirai pas pour autant. On le devine dans les premières minutes, et on en a la confirmation à haute voix au bout de seulement 12 minutes, donc ce ne serait pas sympa pour le scénario de dire que c'est absolument important. Ce qui compte c'est la qualité de l'ensemble qui se tient très bien, et la dernière demi-heure qui est vraiment intense dans la discussion. Mention spéciale à l'acteur principal (qui ressemble à la fois aux héros de Six Feet Under et du Caméléon), qui joue tout en sobriété, tout en amour. Il était parfait. Lui, je ne le connaissais pas, je viens d'aller voir sur l'imdb, son rôle le plus connu est dans CSI: Miami, que je ne regarde pas.

Bon, maintenant que tout cela est dit, je donne juste le pitch "presque sans spoilers" (c'est-à-dire que ça vous gâche juste 12 minutes, quoi...) :

(click to show/hide)
 1. Une excellente anthologie réunie par Robert Silverberg, disponible seulement en anglais -- elle m'a permis de franchir le cap et d'enfin me jeter sur les Chroniques Martiennes dont un extrait y était publié.
 2. Quoique il était aussi, sans sa moustache si je me souviens bien, dans le plus bel épisode de Star Trek TNG, "The Inner Light"...
Title: Re: [Cinéma] On se repasse le film
Post by: subaru64 on 28 August 2009 à 15h51
Pourtant l'effet papillon 1 était relativement bien je trouve comme film  :mouais: (par contre evitez le 2 par tous les moyens c'est vraiment une merde)
J'avais vu le premier au ciné (que j'avais bien aimé à l'époque), mais je n'ai jamais vu les autres. Oui, parce qu'il me semble qu'il y a un 3 (ou c'est prévu pour bientôt, je ne sais plus).
Title: Re: [Cinéma] On se repasse le film
Post by: Nao/Gilles on 6 October 2009 à 21h05
Je poste ça ici parce que ça parle d'un film plus trop en salles (Public enemies), mais bon ça n'en parle pas vraiment...

Je me renseignais sur l'affaire David Letterman du moment (il a vraiment une actu chargée cette année, lui, avec son mariage, ses problèmes de santé et maintenant son maître-chanteur...), quand je suis tombé sur cette vidéo très drôle où Johnny Depp nous explique le plus sérieusement du monde qu'il ne regarde jamais ses films terminés... :^^;: (Ou du moins très rarement...)

Letterman - Johnny Depp Doesn't Watch His Movies (http://www.youtube.com/watch?v=KwkS-ERuNuk#)
Title: Re: [Cinéma] On se repasse le film
Post by: subaru64 on 6 October 2009 à 22h11
J'avais lu une interview de lui, où il disait ça.


Sinon, j'ai vu Le parfum. Du grand n'importe quoi !  :mdr:
Title: Re: [Cinéma] On se repasse le film
Post by: Nao/Gilles on 6 October 2009 à 23h19
Ah ça oui, il est bien tordu ce film... (Mais très sympa, j'ai trouvé.)
C'est le roman d'origine qui veut ça, je crois.
Title: Re: [Cinéma] On se repasse le film
Post by: subaru64 on 7 October 2009 à 0h37
Au final, j'ai été très déçu. A l'époque, j'avais failli le voir au ciné. Ce que je retiens surtout de positif, c'est tout ce qui est décors, costumes, etc...
Title: Re: [Cinéma] On se repasse le film
Post by: Nao/Gilles on 7 October 2009 à 9h56
La fin est drôle... La preuve, je m'en souviens ;)
Title: Re: [Cinéma] On se repasse le film
Post by: subaru64 on 8 October 2009 à 15h42
Tu parles de l'orgie géante ou de la fin façon "cannibale" ?

En tout cas, drôle, n'est pas le qualificatif que j'aurais utilisé. :^^;:
Title: Re: [Cinéma] On se repasse le film
Post by: Nao/Gilles on 9 October 2009 à 10h59
La fin cannibale :p
Title: Re: [Cinéma] On se repasse le film
Post by: Bunny on 20 October 2009 à 21h37
Alors alors, nous avons enfin regardé le premier volet de 20th Century Boy live et... franchement, c'est décevant. Beaucoup d'importance a été accordée à coller esthétiquement au manga, mais toute l'âme en est passée à la trappe : les acteurs sont pour la plupart caricaturaux (pour ne pas dire risibles.... => Kenji !!!), il n'y a aucun suspens sur l'identité d'Ami car le scénariste n'insiste pas sur le fait qu'il s'agit forcément d'un des gamins du passé et ne distile pas des indices comme on peut en trouver dans le manga (bon, ok, le manque de temps joue beaucoup, mais certaines scènes plutôt longues auraient pu être zappées au profit d'éléments plus intéressants).

Bref, le film n'est vraiment pas à la hauteur du manga, même s'il se laisse regarder, surtout parcde que visuellement, il colle vraiment bien.

Sinon, question à Nao (ou toute autre personne qui aurait l'info) : dans quelles séries a joué l'acteur qui joue Kenji ? J'ai un peu cherché et rien trouvé à part qu'il a joué au théâtre et dans pas mal de séries... et justement, je n'ai pas arrêté de dire à mon homme que je l'avais vu quelquepart, dans Bioman, Capitaine Sheider ou autre série du genre. (d'ailleurs, il fait très bien le mec qui parle en secouant le tête parce qu'on ne voit pas sa bouche ! :mdr:)
Title: Re: [Cinéma] On se repasse le film
Post by: Nao/Gilles on 20 October 2009 à 22h27
http://ja.wikipedia.org/wiki/唐沢寿明
A joué dans un épisode d'un sentai, "Goggle Five" (?), et dans un Kamen Rider en 84.
En France on ne l'a vu que dans Casshern je pense...
Title: Re: [Cinéma] On se repasse le film
Post by: Bunny on 21 October 2009 à 11h15
Ok, merci Nao... bon, ça ne confirme pas mon impression de déjà vu... :-/
Title: Re: [Cinéma] On se repasse le film
Post by: Mythos on 24 October 2009 à 20h18
Mythos... J'ai enfin regardé Man From Earth ! :mdr:
Il était temps ! Et comme tu peu le voir je suis très réactif moi aussi !
Comme hier -- je voulais rattraper mon retard en regardant ces deux films que Milady ne voulait jamais voir... :^^;:
Aaaaaa les femmes !
J'éprouve les plus grandes difficultés à lui faire regarder des films ou il faut réfléchir ^^
(je sais, je vais me faire lincher  :D )
Me reste plus qu'Abattoir 5 à regarder, maintenant, mais ça sera pas pour tout de suite.
Avec une petite critique dans la foulée histoire de savoir si je peu me nourrir de celui-ci aussi  :sumanai:
En voyant le film, j'étais persuadé qu'il était tiré d'une pièce de théâtre (because unité de temps, de lieu et d'action).
Maintenant que tu le dis, c'est vrai que ça peu y faire penser.
En fait non, comme tu l'as signalé, il est écrit par Jerome Bixby, qui a notamment écrit la nouvelle "It's a good life" qui a été adaptée en épisode de la Quatrième Dimension (épisode que j'ai vu quand j'étais jeune). Pour l'anecdote, cette nouvelle se retrouve sur l'anthologie de la shortlist des 20 meilleures nouvelles de SF écrites entre 1929 et 1963 telles qu'élues par l'association des auteurs de SF[1].
Bref...
 1. Une excellente anthologie réunie par Robert Silverberg, disponible seulement en anglais -- elle m'a permis de franchir le cap et d'enfin me jeter sur les Chroniques Martiennes dont un extrait y était publié.
Intéressant, merci pour les références, je vais me risquer à lire cette anthologie, surtout que Robert Silverberg c'est pas un débutant, je risque pas grand chose ^^
Thanks !
Que dire de plus...
Il y a quelques acteurs connus des amateurs de télévision : le gros moustachu du premier épisode d'Ally McBeal (dans ce qui est probablement le rôle de sa carrière[2]), la mère de Ross et Monica dans Friends (dans le rôle d'une petite vieille qui est déstabilisée par l'histoire du héros), ou encore un scientifique de la saison 5 d'Angel (celui qui chante devant Lorne pour se faire sonder l'âme dans un moment de paranoia), qui joue ici le comique de service. Enfin, j'ai aussi reconnu le black, qui jouait dans Star Trek Deep Space 9 le rôle de la version adulte du fils Sisko dans l'épisode "The Visitor", un des plus beaux et des plus bouleversants de la série. (Je suis allé vérifier parce que j'étais pas sûr, je confirme, et il a aussi joué le rôle de Candyman dans les films du même nom...)
 2. Quoique il était aussi, sans sa moustache si je me souviens bien, dans le plus bel épisode de Star Trek TNG, "The Inner Light"...
J'avais reconnu la petite vieille mais c'est tout, bien que le black me disait vaguement quelque chose.
Mais bon, je n'attache que très rarement de l'importance aux acteurs. (Peut être ai-je tort ^^)
Il me faut vraiment un coup de c½ur pour être marqué par l'un d'entre eux.
Les dialogues font un peu nazes au début, et le scénario se présente avec ses gros sabots (le nom du héros, le commentaire sur son physique, la référence au tableau puis à la pierre...), on se dit qu'on nous prend vraiment pour des cons, mais l'intérêt du film n'est pas là, surtout que ces éléments sont "gros" pour mieux être réintroduits vers la fin du film.
Il est vrai...
C'est un peu dans le ton de l'histoire, des vérités simples sans artifices mais qui dégage quelques chose de fantastique par leur simple présence/existence.
Je pense qu'on peut savoir de quoi ça parle, autour de quoi le sujet du film tourne... Mais je ne le dirai pas pour autant. On le devine dans les premières minutes, et on en a la confirmation à haute voix au bout de seulement 12 minutes, donc ce ne serait pas sympa pour le scénario de dire que c'est absolument important. Ce qui compte c'est la qualité de l'ensemble qui se tient très bien, et la dernière demi-heure qui est vraiment intense dans la discussion.
Tu a totalement raison. Après réflexion je me souviens que moi aussi j'avais eu la même réaction.
Sa force tient plutôt en la façon dont l'auteur à mis en scène le thème abordé.
(Raaaaaaa j'écris et ça me donne envie de revoir ce fillm ^^')
Mention spéciale à l'acteur principal (qui ressemble à la fois aux héros de Six Feet Under et du Caméléon), qui joue tout en sobriété, tout en amour. Il était parfait. Lui, je ne le connaissais pas, je viens d'aller voir sur l'imdb, son rôle le plus connu est dans CSI: Miami, que je ne regarde pas.
Exacte, j'ai eu aussi la même réaction pour "JAROD". Mais n'ayant vu que la première saison de "Six Feet Under", et il y a de celà un long moment, je ne me souviens pas du tout du visage du héros. Enfin, je suppose qu'il ressemble à celui de "The Man from Earth"  :mdr: (Je sais je suis comique :p)
Et CSI : Miami moi pas regarder non plus, moi préférer le vieux Grissom et ses insectes.
Bon, maintenant que tout cela est dit, je donne juste le pitch "presque sans spoilers" (c'est-à-dire que ça vous gâche juste 12 minutes, quoi...) :
HAaaaaaannn !!! Non ne cliquez pas !! Gardez le plaisir intact tel la vierge se réservant pour le seul et unique homme qu'elle aura tout le long de sa vie !!

(click to show/hide)
[/quote]Enfin, content que tu ai apprécié le film ^^
Title: Re: [Cinéma] On se repasse le film
Post by: subaru64 on 17 November 2009 à 18h22
L'armée des 12 singes.

Il me semble que je n'avais pas revu le film, depuis sa sortie en salle en 1995. C'est la composition de Brad Pitt, qui m'avait le plus marqué à l'époque. Et effectivement, je le trouve toujours aussi barge ! Le film fait étrangement écho à notre réalité actuelle (d'épidémie et autre fin du monde).
Title: Re: [Cinéma] On se repasse le film
Post by: subaru64 on 6 December 2009 à 7h05
Anastasia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Anastasia_(film,_1997))


J'avais le DVD depuis des années, mais je ne l'ai regardé qu'hier. C'est un très joli film, avec une histoire bien triste et romantique. :snif: Les décors sont magnifiques et l'animation excellente. Dommage que les films d'animation de la Fox ont été des flops au box-office. J'ai presque regardé le film une seconde fois, entre mon visionnage des chapitres avec les chansons (très belle comme avec Loin du froid de décembre ou assez entrainante et comédie musicale comme Voyage dans le temps, L'apprentissage ou Paris, tu nous ouvres ton coeur) et certaines scènes que j'ai regardé en vostf.

Les bonus ne sont pas très nombreux (le tout est en français), mais sont assez intéressant.
Title: Re: [Cinéma] On se repasse le film
Post by: Bunny on 6 December 2009 à 12h22
Nous venons de regarder Atomic Circus que des amis nous ont prêté et... complètement barge, ce film ! Bizarrement, je n'en avais absolument pas entendu parler à sa sorti (alors qu'il y a Vanessa Paradis, Jean-Pierre Marielle et Benoît Poolvoerde), mais en fait, peut-être est-ce justement parce que c'est vraiment décalé.

On ne peut pas vraiment le raconter, car ce n'est qu'en le voyant qu'on s'en fait une idée, mais en gros, l'histoire, c'est l'arrivée d'extraterrestres dans une petite ville où va se dérouler le festival de la tarte à la va... cheuh. :ph34r:

Les bons points : l'originalité, un humour complètement décalé et des chansons bien sympas chantées par Vanessa Paradis.
Les mauvais points : en fait, je ne saurais pas vraiment dire, j'ai une impression bizarre, tout simplement parce que c'est le genre de film qu'on n'est pas habitué à voir, mais, par exemple, les effets spéciaux parfois pourris sont voulus (en tout cas, je pense !) et contribuent à l'ambiance du film.
Title: Re: [Cinéma] On se repasse le film
Post by: Diditoff on 6 December 2009 à 14h07
Nous venons de regarder Atomic Circus (alors qu'il y a Benoît Poolvoerde)
Moi je ne regarde que les films avec son frère, Bruno, celui qui va faire Actarus...

 :megateuf:
Title: Re: [Cinéma] On se repasse le film
Post by: Kryshna on 7 January 2010 à 16h41
J’ai voulu me faire un petit plaisir et je me suis donc regardé tous les Halloween avec ma copine  :waouh:

Que du bonheur jusqu'à l’arrivé des remakes de rob zombi

Mais quelle merde ses films franchement, on devrait lui interdire de faire du cinéma directement  :scrogneugneu:

Il a détruit tout ce que Moustafa Akkad avait construit

Meyers était un psychopathe qui tue tout les membres de sa famille et ceux qui se mettent sur son chemin, il viens d’une famille normale et avait une apparence normale

La on se retrouve avec un petit délinquant a la famille de taré américaine normal, c'est-à-dire alcoolo, drogué, prostitué et vulgaire a souhait

Le meyers de zombi n’a rien à voir avec le vrai Meyers

C’était un tueur froid sans émotions, un chasseur qui prenait son temps et c’est ce qui fessait peur

La on a droit a un gros mongole sorti d’un asile qui tue comme un porc de façon frénétique (on dirait qu’il jouit a chaque fois sérieux  :mdr: ), qui a autant de charisme qu’une huître crevée depuis des mois et dans le 2 c’est encore pire, on dirais un clochard avec sa longue barbe et le port du masque parfois 

Meyers ne dit rien pendant 7 films (je ne compte pas le 3 qui n’a aucun rapport avec Meyers) et la ben il parle le gars, petit il rigole même avec le toubib (qui lui aussi n’a rien a voir avec le vrai docteur Lumis) et a la fin du 2 ben il parle aussi

Non mais franchement faut arrêter les conneries la, zombi n’a absolument aucun talent (pour rien d’ailleurs par ce que même chanter il ne sait pas)

Halloween est devenu un vulgaire film de violence bien gore, avec plein de nana a poil (c’est vrai que c’est hyper utile sinon les films maintenant ne fonctionnent plus la preuve avec le débile hostel), une tentative des plus ridicule d’expliquer pourquoi Meyers est ce qu’il est alors qu’il n’y a pas d’explication a avoir IL EST COMME CA C’EST TOUT si Akkad n’a pas donné d’explication c’était justement pour rendre le personnage encore plus mystérieux la c’est juste un gros débile bourrin comme pas possible, une vulgarité omni présente dans les 2 daube de zombi   

Rien que pour son 1er il y avait 204 grossièretés, bien plus que dans les 7 autres halloweens réunies

Un scénar incohérent, sa mère (la femme de zombi bien sur) et un cheval qui lui dit de tuer sa s½ur, bien zombi continue tu as de la bonne herbe la

Et le jeu des acteurs, hm un vrai régale de navet 

Pourvu qu’il n’y aie jamais plus de suite ou alors pas par cette énergumène de zombi bon a rien 
Title: Re: [Cinéma] On se repasse le film
Post by: Nao/Gilles on 7 January 2010 à 18h43
Moi j'aime pas les films d'horreur.
Title: Re: [Cinéma] On se repasse le film
Post by: Bunny on 7 January 2010 à 18h55
Moi j'aime pas les films d'horreur.
Moi non plus.
Title: Re: [Cinéma] On se repasse le film
Post by: Diditoff on 7 January 2010 à 20h10
Moi j'aime pas les films d'horreur.
Moi non plus.
Pareil, ou alors que si il y a Bruno qui joue ...
Title: Re: [Cinéma] On se repasse le film
Post by: subaru64 on 7 January 2010 à 21h06
Moi j'aime. Mais je suis l'exception qui confirme la règle. :gnehe:

Par contre, je n'ai encore vu aucun film de Rob Zombi.
Title: Re: [Cinéma] On se repasse le film
Post by: Kryshna on 8 January 2010 à 9h19
Et franchement tu ne rates rien du tout  :niark:
Title: Re: [Cinéma] On se repasse le film
Post by: Bunny on 12 January 2010 à 14h15
Bon bah hier, on a essayé (je dis bien "essayé") de regarder Ghost Rider et... on a dû tenir une dizaine de minutes. :ph34r:

Alors Nicolas Cage en ténébreux, je n'ai pas trouvé ça crédible (peut-être parce que je n'ai rien vu de "sérieux" avec lui, Benjamin Gate étant le dernier en date), quelques scènes inutiles, le volume sonore des motos et autres beaaauuucoup plus fort que les voix, chose que je déteste (on doit toujours monter et baisser le son...), plein de testostérone (les motos, les flammes, les nanas court vêtues, les bars...)... bref, je n'ai pas tenu assez pour en dire davantage. :^^;:
Title: Re: [Cinéma] On se repasse le film
Post by: The WormLord on 12 January 2010 à 15h55
Heureusement qu'on a pu embrayer sur Scrubs :P
Title: Re: [Cinéma] On se repasse le film
Post by: Bunny on 30 May 2010 à 19h25
Bon, on a vu Avatar et... c'est un peu ce à quoi je m'attendais.

Oui, c'est très esthétique, plein de bons sentiments, peut-être qu'au cinéma, ça m'aurait embarquée visuellement, mais à la télé, sur mon canapé, je n'ai pas été scotchée. L'histoire est vraiment trop simpliste pour m'emballer (oui, je le savais, mais je m'étais dit que ça aurait quand même pu me toucher grâce à l'univers féérique créé par Cameron) et j'avais trop l'impression d'être face à une débauche d'effets spéciaux pour une belle démonstration technique, mais sans réel intérêt.

On peut le dire, le message transmis par le film est joli, ça fait du bien d'avoir un peu de sentiments dans le monde cynique dans lequel nous vivons, mais il y a une manière subtile de faire passer les sentiments et une manière plus "guimauve". Là, pour moi, il n'y avait pas un fond assez solide pour que les bons sentiments soient pris au sérieux.

Peut-être que si le fonctionnement de cette société avait été plus développé (au delà de la philosophie du peuple), qu'on n'avait pas un méchant-très-très-méchant-super-caricatural, que l'intrigue ne mettait pas autant de temps à se mettre en place, qu'il y avait moins de démonstrations techniques... ça aurait pu être un film magnifique (à mes yeux).

Car oui, l'idée est séduisante, ce peuple attachant, l'animation des visages joliment faite, mais tout est trop tranché, car on voit trop les gentils sauvages face aux méchants humains. Et non, je ne pense pas que nous vivions dans un monde où tout est blanc ou noir, mais où il y a plein de dégradés de gris.

Ca me fait penser à Battlestar Galactica : les Cylons nous semblent au départ horribles, ils tuent des millions d'humains, mais finalement, l'humain commet lui-même plein d'erreurs et les Cylons ont une philosophie qui leur est propre, qu'elle soit ou non contestable. On voit d'ailleurs le pouvoir humain changer et, en fonction de celui qui dirige, la situation n'est pas là même : donc si les Cylons semblent être les ennemis des Humains, les Humains sont finalement leurs propres ennemis. Pareil pour les effets spéciaux, il y en a, mais ils sont très loin de dominer la série, ils sont utilisés avec parcimonie alors qu'on aurait pu avoir beaucoup plus de batailles dans l'espace et d'arrivées sur des planètes étranges.

Bref, Avatar est un film qui se laisse regarder, mais je trouve qu'il aurait pu être mieux traité pour que les effets spéciaux se fondent davantage dans le film et l'intrigue. Et ce héros, finalement, nous le voyons évoluer dans son avatar, mais lorsqu'il est dans son corps humain, on ne s'y attache pas : est-ce lié à l'acteur ou au fait que les compte-rendus faits à la caméra n'ont pas été assez bien exploités ? Je ne sais pas, mais moi, il ne m'a pas touchée comme je l'aurais voulu. En fait, le personnage qui m'a le plus touchée a été celui de sa bien aimée (désolée, pas retenu son prénom :P), Sigourney Weaver était aussi égale à elle-même, mais son personnage s'est révélé trop secondaire et peu développé.
Title: Re: [Cinéma] On se repasse le film
Post by: Ryō on 5 June 2010 à 13h12
Hello de Montreal!

Je verrai ptet D's cet aprem (ce soir pour vous).

Devinez quoi! Dans l'avion ils nous ont passé......

ADELE BLANC-SEC

J'ai pu donc vérifier l'objet de la tension récente entre certains membres du forum dont moi.


Il y a une scène où on voit les seins de Bourgoin. Elle est dans son bain, et se lève après s'être déshabillée devant une momie (sans déflorer l'intrigue, c'est une scène qui a son intérêt après et qui du coup est super marrante).
Alors, effectivement, elle est sein nu, mais franchement, ça n'a rien d'excitant, elle est sein nu, parce que c'est dans un bain, quoi. On sent vraiment pas la scène faite pour aguicher le client du tout, c'est clair! Franchement, tout ce foin pour ça, c'est malheureux. J'espère qu'on les verra pas dans le prochain , ça évitera des prises de tête pour que dalle;


Allez tchuss, la journée commence!
Title: Re: [Cinéma] On se repasse le film
Post by: Bunny on 5 June 2010 à 18h52
Ouais, mais du coup, elle est bonne... actrice ?!
Title: Re: [Cinéma] On se repasse le film
Post by: Ryō on 6 June 2010 à 0h14
oui et re oui, somme toute.
Title: Re: [Cinéma] On se repasse le film
Post by: Diditoff on 6 June 2010 à 9h40
Ils ont diffusé Adèle Blanc Sec dans l'avion? Et ben, tu dois pas voyager en low cost toi  :mdr:
Title: Re: [Cinéma] On se repasse le film
Post by: Ryō on 6 June 2010 à 11h49
C est boeing mon pote. It rules!
Title: Re: [Cinéma] On se repasse le film
Post by: Diditoff on 6 June 2010 à 19h36
Boeing en plus. T'aurais pu prendre un airbus, soyons patriote que diable !
En plus tu sais bien nager donc tu n'aurais rien à craindre  :mdr:
Title: Re: [Cinéma] On se repasse le film
Post by: dral on 26 October 2012 à 19h48
Allez, déterrage de topic ! (et réveil de Noisen qui dort depuis 2 jours).

Si quelqu'un sait dans quelle édition on trouve ce(s) bonus, je suis preneur  :sifflote: :sifflote: :sifflote:

Nicole Kidman dans Eyes Wide Shut : ''il y avait des scènes de sexe bien plus extrêmes...''
http://fr.cinema.yahoo.com/actualite/nicole-kidman-eyes-wide-shut-scenes-sexe-bien-123000872.html

Title: Re: [Cinéma] On se repasse le film
Post by: Nao/Gilles on 26 October 2012 à 21h30
Ben nulle part hein ... ;)
Title: Re: [Cinéma] On se repasse le film
Post by: dral on 27 October 2012 à 11h45
C'est bien dommage  :ouin: :ouin: :ouin:
Title: Re: [Cinéma] On se repasse le film
Post by: Nao/Gilles on 27 October 2012 à 14h23
Tss.
Elle a montré ses atours dans au moins 15 films d'après mrskin (bonus points pour ceux qui ont vu le film "Knocked UP/En cloque"). TPE Nicole Kidman dans la mule, je suis sur que tu trouveras ton bonheur :mdr:
Title: Re: [Cinéma] On se repasse le film
Post by: dral on 27 October 2012 à 19h12
C'est comme un vieux dicton : "Quand il y a en plus, on en veut encore plus !!"  :gnehe: :gnehe: :gnehe:

Go to la mule !!!